Que sont les SNP ? - ADNTRO

Que sont les SNP ?

Si vous avez déjà exploré notre site Web, vous aurez remarqué que les études que nous proposons sur votre ADN sont basées sur des SNP, mais savez-vous ce qu'est un SNP ?

Tout commence par les chromosomes

Eh bien, pour répondre à cette question, commençons par le commencement. Comme vous le savez sûrement déjà, au sein de notre cellules (au cœur) est notre ADN. L'ADN est divisé en différents chromosomes (23 pour être exact). Chacun de ces chromosomes a un autre qui lui ressemble qui reçoit le nom de chromosome homologue (Sauf chez l'homme, chez qui le chromosome X a pour homologue le Y, deux chromosomes très différents). Par conséquent, ils sont en fait 23 couples chromosomes qui viennent l'un de notre père et l'autre de notre mère.

Les gènes sont le prochain niveau

Dans chacun de ces chromosomes, nous trouvons Régions de l'ADN qui composent les gènes. Chaque gène codera pour un phénotype concret, c'est-à-dire un aspect physique, physiologique, psychologique, etc. béton. Plusieurs fois (presque toujours en fait) c'est l'action de plusieurs gènes différents qui module un phénotype particulier.

Source : Fondation Mayo

Le fait est que ces gènes sont presque identiques chez tous les humainsIls ne diffèrent que par de petites variations ponctuelles. Ces variations ponctuelles sont changements dans un nucléotide (l'un des quatre types qui composent l'ADN : À, T, C et g). Ce sont ces variations dans un seul nucléotide que nous appelons SNP (Seul Polymorphisme nucléotidique) ou polymorphismes.

SNP et variantes alléliques. Le lactose à titre d'exemple

Par conséquent, si nous regardons le cas de la intolérance au lactose, un exemple simple car il est composé d'un seul gène, tous les êtres humains sont présents le gène de lactase (l'enzyme qui métabolise lactose). Ce gène est exactement le même chez nous tous, à l'exception (imaginons) d'un nucléotide spécifique. Une modification de ce nucléotide va nous permettre de métaboliser ou non le lactose, et ce sera le SNP ou polymorphisme de l'intolérance au lactose.

Dans d'autres cas (la grande majorité), plusieurs SNP (du même gène ou différent) sont nécessaires pour obtenir un phénotype spécifique. C'est le composition de ces SNP qui nous donne un résultat concret. Par exemple, dans le cas d'une prédisposition à une maladie, la somme de tous les SNP sera celle qui déterminera où la balance penche le plus, du côté de peu prédisposition la subir ou à celle de beaucoup prédisposition.

Si vous vous souvenez, au début je vous ai dit que nous avons des paires de chromosomes homologues, chacun provenant d'un de nos parents. Cela signifie que, pour chaque gène, nous aurons deux variantes (un sur chaque chromosome) et ces variantes sont appelées allèles. Chacun de ces allèles représentera un SNP spécifique.

Par conséquent, dans l'exemple de l'intolérance au lactose, nous aurons deux gènes de lactase (un sur chaque chromosome homologue). Si nous avons les deux variantes risque allélique (c'est-à-dire ceux qui causent un défaut de lactase) nous serons probablement intolérants au lactose. Au lieu de cela, si nous avons les deux variantes alléliques normales nous ne le serons pas. Enfin, si on a un oui et un non, on se retrouvera dans un cas intermédiaire dans lequel il peut y avoir ou non une certaine intolérance (cela dépendra de chaque cas particulier).

D'accord, maintenant que vous savez ce qu'est un SNP, oserez-vous ADNTRATE dans votre ADN et découvrir le vôtre ?

fr_FRFrançais